Les conifères
 

 

 

Des conifères différents

 

 

Les "véritables" conifères se divisent en deux groupes : les espèces à feuilles aciculaires, en aiguille, et celles à feuilles écailleuses. Il y a aussi des espèces comme Juniperus virginiana chez qui le feuillage sur les jeunes arbres est en forme d'aiguille, en écailles sur les pieds plus âgés. Pour des raisons de commodité, les espèces d’if (Taxus) et le Ginkgo biloba sont également inclus dans les conifères, même s’ils sont en réalité membres d’un ordre distinct. Les mélèzes sont, quant à eux, des conifères, mais à aiguilles caduques

 

Les conifères au jardin

 

Les conifères retrouvent enfin la place qui leur revient dans les jardins : leur présence hivernale, la diversité de leurs formes et couleurs et leur effet architectural qui contribue à structurer le jardin sont leurs plus grands atouts.

 

Effets de couleurs

 

Dans la famille des conifères, on trouve une étonnante variété de formes et de couleurs. Pendant longtemps, ces végétaux ont eu une réputation de monotonie. Grâce au travail de diversification effectué par les pépiniéristes, ce n'est plus vrai ! Nuances de gris, de bleus, ou de jaunes, feuillages panachés. Parmi les verts, on trouve aussi bien de chaleureux tons de bronze (Microbiota à l’automne) que des jaunes brillants (mélèzes ou Larix, aux aiguilles caduques). Attention toutefois, quand les couleurs sont marquées, à ce qu’elles n’éclipsent pas trop les autres plantations. Un cèdre bleu-gris (Cedrus libani 'Glauca') est magnifique en isolé car il a besoin d’espace pour s’exprimer, tandis qu’une variété à feuillage panaché comme le Thuja plicata 'Zebrina' devient vite trop présente. Tout est une question d’équilibre. Si vous avez bien fait les choses, les conifères vous gratifieront de leur présence fantastique et durable tout en limitant l’entretien de votre jardin, qu’il soit petit ou grand.

 

Où placer les conifères?

 

Si la plupart des conifères apprécient les emplacements lumineux, les ifs et les thujas, en particulier, tolèrent très bien l'ombre. On pense souvent que les conifères aiment les sols acides, mais ce n'est pas toujours le cas. En fait, ils préfèrent en général une terre qui a du corps (limono-argileuse), mais s’accommodent bien de tout sol de jardin ordinaire.

 

 

Quel conifère pour mon jardin ?

 

Pour les petits jardins, préférez les variétés à croissance lente qui créeront d’emblée un effet de maturité et ne nécessiteront pratiquement pas de taille. Faites aussi attention aux faux nains qui se révèlent de lents géants ! Dans de plus grands espaces, laissez parler votre cœur !

 

Les mots à connaître

 

Les noms de cultivars vous en disent beaucoup sur la silhouette de chacun. ‘Columnaris’ signifie en forme de colonne, ‘Globosa’ désigne une boule. Un nom comme 'Gnom' indique qu'il restera de petite taille, tout comme ‘Blue Dwarf’ ou encore 'Nana'. Pour ‘Fastigiata' attendez une forme fuselée et 'Pendula' aura des branches retombantes. Une variété comme Juniperus scopulorum 'Sky Rocket' évoque une allure dressée et en forme de flèche, alors que Juniperus squamata 'Blue Carpet' reste bas et couvre le sol comme un  tapis bleu