Entretien des rosiers
 

 

Enrichir la terre :
Prendre soin de ses rosiers et obtenir de belles roses, il faudra enrichir la terre. Pour cela, incorporer un peu d’engrais au printemps type OR BRUN au pied de l’arbuste. Après la première floraison, rajouter en terre de l’engrais.

Le Binage :
Plusieurs fois en cours d’’année, il faudra casser la croûte de terre qui se sera formée, par de légers binages, qui faciliteront la pénétration de l’eau.

Le Paillage :
En mai, après un binage, on pourra pailler sur le sol : écorces, chanvre ou tontes d’herbes pour empêcher les mauvaises herbes d’envahir le sol et éviter l’évaporation de l’eau.
Obtenir de plus grosses roses :
Si vous souhaitez obtenir des roses plus grosses et mieux formées, sur les rosiers nains à grosses fleurs comportant généralement trois boutons, on pourra en supprimer au moins deux pour conserver seulement le bouton terminal.

L’arrosage :
Suite à la plantation du rosier, il est essentiel de l’arroser abondamment. Les années suivantes, il sera suffisant d’arroser la plante en cas de sécheresse, mais aussi parfois  au départ du bourgeonnement, en arrosant seulement au pied de l’arbuste, afin de ne pas brûler les feuilles et aussi d’éviter les maladies.

Entretenir les rosiers au cours de la floraison :
Pour que la plante ne se fatigue pas, couper les fleurs fanées et les grappes de fruits.
Les gourmands ou rejets (couleur vert claire, tiges et feuilles plus petites) sont à supprimer, ils affaiblissent les rosiers. Les rejets sont souvent situés au bas des troncs des rosiers sous la greffe. Il faudra entretenir les rosiers en supprimant l’extrémité des tiges portant les feuilles malades ou les fruits et couper les tiges mortes.

Traiter son rosier :
Plusieurs parasites ou maladies peuvent s’attaquer aux rosiers, photos des insectes et maladies les plus courants et les soins appropriés à chaque situation.