Molky
 

Môlky

 

 

 

Les quilles
Ce sont des morceaux de bouleau ronds biseautés à la tête. Sur cette partie, le numéro de la quille apparaît ainsi au joueur qui lance le molkky. Les douze quilles sont placées (les numéros face au joueurs) au départ de la partie dans un ordre précis en quatre rangées, un peu comme au billard.

Le début du jeu
Le joueur lance le mölkky (le bâton "neutre", celui qui n'a pas de numéro) dans l'édifice placé à 3 à 4 mètres. Le score du joueur dépend du nombre de quilles renversées :
s'il fait tomber une quille, il marque la valeur de la quille ;
s'il fait tomber plusieurs quilles, il marque le nombre de quilles tombées ;
si une quille n'est pas complètement allongée au sol et qu'elle se trouve en équilibre sur une autre, elle n'est pas comptée.
 
Les quilles tombées sont ensuite relevées là où elles se trouvent. Ainsi la configuration de l'aire de jeu évolue. Chaque joueur réalise un jet à son tour, et il est fait autant de tours que nécessaire.

Si un joueur (ou une équipe) ne marque pas de point trois fois de suite il est éliminé du jeu.

La fin du jeu
Il s'agit de marquer exactement 50. Si le score est dépassé, le score du joueur redescend à 25 points.

Donc à l'approche des 50 points, le joueur doit être prudent et ne renverser que la ou les quilles susceptibles de lui faire atteindre 50 par leur valeur (si une seule quille tombe) ou leur nombre (si plusieurs quilles tombent). Si par exemple son score est de 48, le joueur doit faire tomber deux quilles quelconques ou la quille numéro 2 et seulement celle-ci. Si le score est de 49, la seule solution consiste à faire tomber la quille n°1 et aucune autre.

Le premier joueur à atteindre le score de 50 gagne la partie, qui peut se jouer en équipes (de deux à trois joueurs).