Préventions des maladies
 

Prévenir des maladies les plantes du jardin

Aidez vos légumes à se défendre plutôt que de les traiter, tel est le principe idéal. L’arrosage au pied des plantes (tuyau, goutte à goutte, tuyau poreux) est important pour les légumes qui possèdent des feuilles rugueuses, tomates, aubergines, courges, haricots qui ont, de ce fait, tendance à conserver plus longtemps des traces d’humidité, ce qui favorise l’apparition du mildiou et de l’oïdium.

 La bouillie bordelaise  
Si c’est difficile à réaliser, ou insuffisant, vous pouvez avoir recours à un produit à base de cuivre notamment pour le mildiou. La bouillie bordelaise est un fongicide traditionnel à base de sulfate de cuivre et de chaux, utilisable en agriculture biologique. Elle est incontournable pour les jardiniers pour prévenir le développement des champignons parasites. Pulvériser la solution diluée sur les jeunes plantes, certaines maladies (cloque du pêcher, mildiou, tavelure, chancre, …) une fois qu’elles sont déclarées sont foudroyantes.

Le souffre
Appelé aussi blanc, l’oïdium frappe particulièrement certaines espèces et variétés. Le soufre est un fongicide efficace du moment que la température est comprise entre 15 et 28°C, diluer  le soufre liquide ou en poudre et pulvériser la préparation sur les feuilles. Lorsque la température dépasse 28 °C, le traitement est toxique. Au-dessous de 15°C, utilisez du cuivre.