Quel insecte ravageur sur ma plante
 

Quel insecte : reconnaître les insectes les plus couramment rencontrés.


Ces parasites se nourrissent des fruits, des feuilles, de la sève et provoquent des lésions  qui affaiblissent les végétaux. Certains ont un habitat spécifique, d'autres se retrouvent sur de nombreuses plantes.

 

Pucerons : 

  • Ennemi commun de toutes les cultures du jardin et des plantes d'intérieur.
  • Petits insectes globuleux de couleur vert, noir ou cendré, envahissent les jeunes pousses et la face inférieure des feuilles.
  • Ils sucent la sève provoquant ainsi l'affaiblissement de la plante.
  • Parfois, le feuillage se crispe et se recroqueville.
  • Les feuilles se couvrent d'une substance poisseuse, de couleur noire : la fumagine.

 

Soins suggérés au potager: 

Coccinelles

Savon noir

Pucerons choc

Pucerons prêt à l'emploi

Autres endroits très infestés

Pucerons systémiques

Décis

 

 

 

 Aleurodes / Minuscule moucheron blanc : 

L'aleurode ou mouche blanche : comment l'identifier et l'éliminer ? Petit moucheron de couleur blanche, il pond ses œufs sur les plantes puis évolue vers une larve ovale, aplatie, immobile.

Cette larve provoque des dégâts importants : jaunissement puis dessèchement avec présence de miellat, en se nourrissant de la sève.

 

Elles attaquent les plantes d'intérieur, les fleurs (pétunias, œillets, fuchsias, pélargoniums), les légumes (tomates, aubergines, choux,...) et les agrumes (aleurode floconneuse).


Soins suggérés:

Retirer les herbes indésirables (amarante, laiteron, ...) autour du végétal concerné, particulièrement apparéciés des aleurodes

Insecte systémique

Insectes et acariens     

 

 

 

 


 

Araignée rouge


 

  • Acariens de petite taille de couleur rouge qui piquent les feuilles pour se nourrir.
  • Les araignées rouges pompent la sève et tissent de fines toiles.
  • Ces attaques provoquent des décolorations jaunâtres pouvant aller jusqu'au dessèchement et à la chute.
  • La plante est affaiblie et les rendements baissent.

Soins suggérés:

Insectes et acariens

Insecticide végétal polyvalent

Araignées rouges et jaunes

 

 

 

 

 

Les carpocapses :. 

Cette jeune chenille rose à tête brune, principalement rencontrée sur pommiers, poiriers, pruniers, abricotiers et noyers, pénètre dans les fruits encore verts, puis creusent des galeries jusqu’à la zone des pépins. Cet insecte cause des dégâts important sur le fruit et agit principalement durant les périodes chaudes et humides.

Soins suggérés :

Pièges à phéromones

Insectes et chenilles

Décis 

 

 

 

 Les chenilles:

La chenille défoliatrice sont d'aspect différent selon les stades.

Ce parasite consomme les feuilles des arbres, des arbustes, des fleurs et des légumes ou les aiguilles des conifères.

Les dégâts peuvent être divers :

- larges morsures (noctuelles),

- fines découpes en dentelle ou sur l’épaisseur de la feuille (tenthrèdes), feuilles réunies par des fils (tordeuses),

- formation de nids d'hiver, boules blanches soyeuses (chenilles processionnaires),

- aiguilles rongées ou ébouriffées (lophyre du pin).

Elle attaque tous les feuillus (fruitiers ou ornements), conifères, vigne, fleurs, légumes (pois, choux, navets).

 

Soins suggérés:

Insectes choc

Anti-chenilles

Décis

 

   

Les cochenilles :

Insecte recouvert d ’un flaconnage blanc ou d ’une carapace grisâtre, voire brune. La cochenille s’installe à l’envers des feuilles, le long des nervures, à la base des pétioles et sur les branches des arbres fruitiers (pommiers, poiriers... ), des vignes, des conifères (ifs, thuyas), des arbres et arbustes d’ornement (rosiers, fusains, hortensias) et des plantes de la maison (ficus, fougères, cactées).
La cochenille se nourrit de la sève et épuise la plante.Sa présence est souvent décelée par la formation de fumagine (suie noire) : les feuilles deviennent poisseuses, collantes et peuvent tomber.

Soins suggérés:

Insecticide végétal polyvalent

Cochenilles SOLABIOL

Cochenilles BAYER

 

 

  

Les doryphores : 

Insecte jaune orangé rayé de noir dont la larve est orange à tête brune. Le doryphore attaque les parties aériennes des pommes de terre et des aubergines.

 Les larves dévorent les feuilles et affaiblissent la plante. Une infestation importante sur les cultures peut ravager la récolte.

 La lutte est nécessaire car les dégâts peuvent être considérables. Le traitement doit intervenir dès l'apparition des premières larves.

Traiter le soir en évitant les fortes chaleurs.

Soins suggérés:

Doryphores BAYER

Insectes choc 

 

 Les noctuelles défoliatrices

  • Insecte dont les larves (chenilles) s'attaquent au feuilles sur de nombreuses plantes cultivées.
  • Une attaque de noctuelle défoliatrice affaiblit la plante

Soins suggérés: 

Décis

Insecte choc

 

 

 

Les taupins ou vers fil de fer

Ces larves de couleur rouge-jaunâtre, souvent appelés « vers fil de fer » ou « vers jaunes », vivent dans le sol, rongent les racines, les tubercules (navets, pommes de terre, ...) et les bulbes à fleurs en les perforant.. Le flétrissement des salades signifie la présence de taupins ou ver fil de fer. C’est une larve à la recherche de matières organiques qui apprécie les carottes, pommes de terre, salades, etc….  La prévention peut se faire en alternant les cultures, les pois, les fèves, les haricots par exemple ne  craignent pas les taupins. Un apport de chaux peut réduire leur invasion. Le piégeage permet de les détruire : mettre des morceaux de pomme de terre dans le sol, relever ceux-ci toutes les 48 heures ou par piégeage au phéromone.

 Soins suggérés:

Piège à phéromones Décamp

 

 

  

Les thrips : 

Insecte de petite taille, de l’ordre du millimètre, le thrips se caractérise par un corps grêle et allongé de couleur noire, ainsi que des ailes très étroites. Il s’abrite à la face inférieure des feuilles qui se crispent, se décolorent se nécrosent en les faisant sécher. Leur présence est difficilement détectable car ils sont discrets, on les repère donc en observant les plantes de près ou en constatant de petits excréments noirs sur les feuilles.

Soins suggérés:

Insectes choc 

Décis

 

 

 

 Les vers du poireau

Le papillon apparaît en avril et pond au niveau du sol ou sur les feuilles. Les petites chenilles pénètrent d’abord dans les limbes où elles vivent entre les deux épidermes, puis à l’intérieur de toute la plante. Les attaques du ver du poireau provoquent une décoloration du feuillage et la pourriture de la plante.  Les teignes ont une activité principalement nocturne. Les œufs sont généralement déposés la nuit.

Soins suggérés

Ver du poireau

 

 

 

 

Vers gris ou noctuelles terricoles

 

Larves dodues de couleur grise, les vers gris s’enroulent sur eux-mêmes quand on les dérange. Les larves s’alimentent la nuit et se dissimulent dans le sol le jour. Elles rongent les racines et le collet des légumes (choux, saladex...). Elles apparaissent tôt au printemps et peuvent être observées jusqu’en octobre/novembre. Le désherbage soigné permet de réduire la prolifération, certaines femelles recherchent les adventices pour y pondre.

Soins suggérés:

Insecticide du sol

 

 

 

Les Vers blancs

Ces larves de hannetons au corps blanchâtre recourbé en arc, à tête brune et munies de pattes, s’attaquent aux racines des cultures légumières, fruitières et ornementales, particulièrement au printemps.

Soins suggérés:

Nématodes